La beauté de l’être intelligent

L

J’apprécie plus que tout les personnes qui font preuve d’une profonde intelligence. Elle est pour moi le signe absolu et intangible de la véritable beauté.

L’intelligence, c’est, en premier lieu, une curiosité. Une ouverture à l’autre, au monde – une attitude de la réception.

C’est une capacité d’adaptation. C’est, face à l’inconnu, au différent, à l’effrayant, au laid, n’avoir pas un mouvement de recul, mais faire au contraire un pas en avant. C’est trouver et révéler le beau, dans les choses et les êtres où nul autre ne le voit.

Pour autant, l’intelligence parfois isole. Elle déborde, elle frémit et bouillonne, elle ne se tarit jamais, elle a perpétuellement soif, de beauté, de savoir, d’apprentissage, d’émerveillement. Aussi, confronté à autrui, l’être intelligent peut se trouver déçu de ne point retrouver en lui la frénétique énergie qui l’anime en toutes circonstances.

On n’est toutefois jamais intelligent seul : l’intelligence reconnait l’intelligence, et c’est en dévoilant la beauté de l’Autre que l’on nourrit la sienne.

À propos de l'auteur

Nicolas Lafarge

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire