La peur du feu

L

La raison qui pousse au suicide la personne dont la souffrance invisible atteint un degré insupportable est la même que celle qui pousse une personne piégée par un incendie à se jeter d’une haute fenêtre. Ne vous méprenez pas sur ces personnes qui sautent d’un bâtiment en flammes. La chute leur inspire la même terreur qu’à vous ou à moi si nous étions devant la même fenêtre pour contempler la vue ; c.-à-d. la peur de la chute reste une constante. La variable, c’est l’autre terreur, celle du feu : de ces deux terreurs, quand les flammes se rapprochent, celle de la chute est la moindre. Vous ne désirez pas tomber, vous fuyez les flammes.

– David Foster Wallace, Infinite Jest, 1996.

À propos de l'auteur

Nicolas Lafarge

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire