La lueur amicale

L

Il est dans mon tempérament de me sentir assez seul sur la Terre – mais de tous les remèdes contre ce mal, je n’en connais guère de plus puissant que celui de l’amour pur, parfait et inconditionnel de l’amitié. L’étreinte de l’ami vaut tout. Il n’est de plus solide et réconfortante famille que celle que l’on se choisit. J’écris ces mots non pas pour dévoiler une vérité, car ils sonnent comme une évidence, mais pour ne jamais l’oublier : quand l’obscurité vient, c’est vers la lueur réconfortante de l’amitié qu’il convient de se tourner. Même distante, perdue dans un horizon flou et lointain, elle guide, protège et élève ; toujours.

À propos de l'auteur

Nicolas Lafarge

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire